Evènement

journées d'études 25 au 29 juillet

Le CIPMEN a participé du 25 au 29 juillet, aux journées d'études sur le « Développement du secteur des Tics et sa contribution aux objectifs de développement du Niger » organisé par l'Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP). Dans son allocution Monsieur Ali Alkassoum Directeur Général de l'ARTP, a présenté le rôle son institution en tant principal contributeur pour l’émergence et les stratégies de développement du secteur des TIC au vu de ces évolutions et de les arrimer à l'obligation de contribution aux politiques de développement du pays. Par ailleurs, Monsieur Michel Rogy, Expert TIC de la Banque Mondiale, basé au Mali, a fait une présentation sur les « Dividendes numériques »

Le CIPMEN a participé du 25 au 29 juillet, aux journées d'études sur le « Développement du secteur des Tics et sa contribution aux objectifs de développement du Niger » organisé par l'Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP). Dans son allocution Monsieur Ali Alkassoum Directeur Général de l'ARTP, a présenté le rôle son institution en tant principal contributeur pour l’émergence et les stratégies de développement du secteur des TIC au vu de ces évolutions et de les arrimer à l'obligation de contribution aux politiques de développement du pays. Par ailleurs, Monsieur Michel Rogy, Expert TIC de la Banque Mondiale, basé au Mali, a fait une présentation sur les « Dividendes numériques » Cette rencontre a permis aux parties prenantes du secteur des TIC du d’échanger sur des sujets d’intérêt commun comme la transformation numérique et son impact sur le développement, la fiscalité et son impact sur le développement ,développement du secteur, la lutte contre la fraude, la gestion du fonds d’accès universel, la transformation numérique des mérites de la poste . Les deux représentants du CIPMEN ont participé à ses travaux en tant que Acteur qui contribuent au développement du Secteur des TICs au Niger et leurs efforts pour l’émergence des startups à travers ce Centre Incubateur qui est une référence dans la sous-région. Cette rencontre a permis aux participants d'analyser les voies et moyens adéquats pour intégrer les TICs dans le processus de développement du Niger. A l’issue d’échanges fructueux et chaleureux beaucoup de recommandations ont été formulées entre autres : - Analyser l’impact des OTT sur le marché nigérien, voire les tenants et aboutissants afin de définir des règles claires avant toute action - Mesurer la contribution des TIC - Promouvoir les services à Valeur Ajoutée et le développement de contenus locaux par des mesures incitatives - Accélérer le processus de création d’un Computer Emergy Response Team (CERT) au Niger et renforcer les capacités des structures en charge de la lutte contre la cybercriminalité - Introduire des modules de formation sur les aspects juridiques et techniques de la cybercriminalité dans les programmes des établissements de la formation sur les TIC.